hamb menu

La maltraitance

Permanence en cas de maltraitance :
Pour des problèmes de violence intrafamiliale et conjugale et travail d'accompagnement : 0477/20 75 15 - 010/47 47 69

Psychologue : Catherine de VOGHEL
Tél. : 0468/36.20.84 (le lundi et le jeudi)
catherinedevoghel@hotmail.com
 http://violencesconjugales.wordpress.com/

Assistantes sociales : Pamela DATTOLI
Tél. : 010/47.91.84 (tous les jours de la semaine)
pameladat@yahoo.fr

Assistantes sociales : Christiane DE WAN
Tél. : 010/47.91.85
christiane.dewan@hotmail.com


Dans le cadre de l’Action sociale du Collectif des Femmes, nous proposons un accompagnement personnalisé et spécifique aux victimes de violences conjugales et intrafamiliales.

Objectifs

Outre le premier accueil et l’écoute de la personne nous offrons :

L’accompagnement des victimes de violences

Nous proposons un service adapté qui tient compte de la spécificité de notre public, constitué en majorité par des femmes d’origine étrangère. Les femmes que nous recevons sont particulièrement vulnérables car en plus des violences subies, elles doivent faire face à des contextes particuliers : précarité socio-économique, séjours non régularisés, forte dépendance du regard de leur communauté, discriminations à l’embauche, manque de formation pour certaines et préjugés qui les paralysent.

Nous proposons un service qui vise d’abord à informer et sensibiliser sur la problématique des femmes immigrées victimes de violences, en utilisant une démarche et des outils d’intervention adaptés au contexte interculturel.

Dans un premier temps, notre action se base surtout sur une écoute attentive. L’établissement d’une relation de confiance entre les deux parties nécessite une sensibilité culturelle, une attitude d’ouverture et un intérêt pour connaître le vécu et les difficultés particulières qu’elles ont rencontrés dans leur parcours migratoire.

Accueillir une révélation de violence, évaluer la dangerosité potentielle de la situation, établir un scénario de protection, un dossier médico-légal font partie de notre travail de proximité. Notre accompagnement tient compte des spécificités culturelles de ce public, il est destiné à offrir et à assurer une opportunité de changements et à prendre une juste distance afin de ne pas participer à l’enkystement de la situation. Ainsi, nous invitons la victime à réfléchir aux portes de sortie possibles mais les ressources de terrain sont loin d’êtres suffisantes.

Lorsque cela s’avère possible, nous orientons les personnes auprès des services spécialisés et nous les accompagnons dans toutes les démarches d’obtention d’allocations sociales ou de régularisation par exemple. Ces femmes ont aussi besoin d’un soutien linguistique et parfois de l’intervention d’une médiatrice.

La dimension transculturelle et interculturelle est une particularité de notre travail. En effet, pour une femme immigrée, être victime de violence revêt souvent une spécificité qui varie selon la culture d’origine. Dans certaines cultures, il est communément admis qu’un mari se comporte de manière violente envers son épouse.

Cependant, le contact avec la culture du pays d’accueil peut inciter la femme à modifier son comportement. C’est une raison, parmi d’autres, qui fait que l’accueil des femmes immigrées doit être adapté au système culturel du pays d’origine.

Il y a une réelle volonté des différents pouvoirs publics à faire face à ce problème mais des résistances sont importantes et liées aux tensions fondamentalistes, religieuses, culturelles, sociales et aux pressions économiques et politiques. Nous faisons partie du réseau Mariages et Migrations qui traite de la problématique des mariages en contexte de migration dont les mariages forcés, précoces, précipités, gris, thérapeutiques, arrangés, coutumiers. La santé reproductive et sexuelle et les droits « reprosexuels »doivent rester à l’agenda politique tant au niveau international que national.

Groupe de parole

Le groupe de parole se réunit tous les lundis de 10h30 à 12h30, Il est destiné aux femmes qui souhaitent partager avec d’autres femmes leurs difficultés en ce qui concerne leur couple mais aussi d’autres sujets tels que l’éducation des enfants, l’accès au logement, la recherche d’emploi etc. Il est possible de remplir le formulaire de contact présenté sur le site.

Aux victimes de violences conjugales et intrafamiliales

Si, en lisant ces lignes, vous vous posez la question de savoir si vous êtes victime de violence physique ou psychologique au sein de votre couple ou de votre famille ou si vous connaissez une personne qui est victime, appelez-nous! Après un entretien téléphonique, nous proposons un accompagnement personnalisé.

Des entretiens exclusivement téléphoniques peuvent aussi être envisagés si vous ne pouvez pas vous déplacer.

Nous recevons dans nos bureaux de Louvain-la-Neuve en toute confidentialité. L’adresse où nous vous accueillons est tenue secrète mais vous pouvez téléphoner au 0477/20.75.15, 0468/36.20.84.